• demuyterdidier

« Un sentiment d'étouffement » : mal-être et dépression explosent après le Covid-19

Dernière mise à jour : 30 juin 2021

'incapacité de voir le bout du tunnel, la solitude, l'inquiétude au niveau professionnel. La COVID 19 dont personne ne connait l'issue, plongent de nombreux Français dans un profond mal-être : les syndromes dépressifs ont doublé en quelques semaines.


Confinement, restrictions sanitaires, contaminations, décès… Depuis l'arrivée de la pandémie de coronavirus, la population mondiale est soumise à une pression constante et doit faire face à une série d'événements inédits dans l'histoire.


D'après un sondage du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), relayé par RTBF, une personne sur deux dans le monde a vu sa santé mentale altérée au cours des derniers mois. Soixante pour cent des sondés placent même désormais la santé physique au même niveau que la santé mentale.

Les habitants de sept pays répartis sur globe ont été interrogés : Afrique du Sud, Colombie, Liban, Philippines, Royaume-Uni, Suisse, Ukraine. Lundi, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publiait une étude sur la question menée auprès de 130 pays dans laquelle elle affirme que 93 % des services de santé mentale ont été interrompus ou perturbés avec l'arrivée de la pandémie de coronavirus. Toujours selon le sondage, 73 % des personnes interrogées placent les soignants, les bénévoles et les travailleurs communautaires en tête des personnes les plus exposées face la pandémie au regard de leur santé mentale. C'est un appel pour un meilleur accès aux soins de santé mentale, c'est le cri d'alarme de tous les français.

Le Réseau Bienveillance au Travail (RBT) lancent désormais un appel pour que la santé mentale ne soit pas délaissée dans le cadre des programmes de santé humanitaires et qu'un meilleur financement soit débloqué.


« La crise sanitaire du Covid a exacerbé la détresse psychologique de millions de personnes déjà confrontées à une situation au travail ou télétravail très compliquée.


RBT assure de son côté que les prises en charges des personnes en difficulté pourraient facilement être mis en place du fait de leur coût peu élevé de notre plateforme (10€ par an et par personne)

Employeur abonnez-vous pour faire face à cette détresse de vos salariés.


contact au 06 75 47 74 19 ou mail : alerterbt@gmail.com

Covid-19 : la santé mentale mise à mal





78 vues0 commentaire