• demuyterdidier

Santé au travail : les 10 commandements.

Beaucoup de rappels, des objectifs ambitieux, quelques mesures opérationnelles, mais pas de big-bang de l'organisation. Voilà ce sur quoi ce sont accordés les partenaires sociaux qui négociaient depuis des mois sur une réforme de la santé au travail.


Les partenaires sociaux se sont mis d’accord dans la nuit du 9 au 10 décembre 2020 sur un ANI (accord national interprofessionnel) sur la santé au travail. Côté patronal, le Medef et l’U2P ont donné un avis favorable et la CPME ne se prononcera que mercredi prochain. En face, la CFDT, FO et la CFE-CGC ont donné un avis favorable, la CGT un avis défavorable et la CFTC se donne encore le temps de la réflexion.

L’intitulé « accord national interprofessionnel pour une prévention renforcée et une offre renouvelée en matière de santé au travail et conditions de travail » est soumis à signature jusqu’au 8 janvier 2021. L’accord vise à affirmer noir sur blanc l’importance de la prévention primaire dans notre dispositif de santé au travail. Voilà pour l’objectif, inscrit dès la première phrase du préambule. Sa traduction concrète se voit principalement en matière de prévention de la désinsertion professionnelle et de traçabilité du risque chimique, avec quelques avancées dans ces domaines.


1. La prévention de la désinsertion professionnelle tu martèleras

2. Pour mieux tracer les expositions chimiques, le document unique tu archiveras

3. Les risques psychosociaux tu reconnaîtras

4. Un passeport prévention attestant des formations en santé-sécurité des salariés tu créeras

5. La médecine de ville tu solliciteras

6. Aux SSTI, un cahier des charges tu fixeras

7. Les branches professionnelles tu mobiliseras

8. La même organisation tu garderas…

9. … ou presque

10. L’obligation de moyens tu citeras


Compliqué ? contactez-nous pour vous aider. alerteRBT@gmail.com

#RPS #RBT





https://www.netpme.fr/actualite/sante-au-travail-les-10-commandements-de-lani/


29 vues0 commentaire