• demuyterdidier

Réseau Bienveillance Travail réinvente le mieux être et la performance dans l’entreprise

Les professionnels du réseau forment en ce moment les équipes des entreprises ou des institutions à la performance et mieux être au travail et accompagnent le retour des salariés en arrêt maladie qui ont pu bénéficier du dispositif de déconflictualisation.

Tout un dispositif bâti sur 5 ans de recherche et 2 années d'expérimentation dans 2 entreprises.

S’il manque de nombreux personnels bienveillants en entreprise, certains savent se réinventer. Pour être pertinent et réussir à faire différemment, le réseau a été innovant avec son nouveau dispositif + de PERFORMANCE en lien avec l’outil Alerte RBT Exemple à méditer Quand il a fallu démarrer l’expérimentation et développer la plateforme, nous étions tous formés à la déconflictualisation nécessaire à la mise en place du dispositif et prêts à travailler ensemble. Le Président Didier Demuyter est rassurant sur la pertinence de l’aventure collective dans l’entreprise. Il anime depuis 2014 et accompagne encore plus, en période exceptionnelle de conflits dans l’entreprise. « Parce qu’il règne aussi des ambiances communes de travail difficiles avec une nécessité de proximité précieuse au sein des entreprises, j’ai développé la méthode simple et rapide pour retrouver une ambiance sereine pour être performant », ajoute Didier Demuyter. Le dispositif est né d’un "ras le bol" de gérer les conflits au travail par du disciplinaire, prud’homme,.... Le Réseau Bienveillance au Travail s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire (infirmiers et medecins du travail, ergonomes, psychologues, psychiatres, médecins généralistes, coach, IPRP, membres de CHSCT, CSE,...). « Nous avons voulu cette pluridisciplinarité (intra et/ou extra à l'entreprise) pour que chacun puisse trouver une ou plusieurs réponses aux difficultés rencontrées mais aussi avoir des échanges et mener ensemble des revues de dossiers pluridisciplinaires. C’est aussi pouvoir discuter d’une prise en charge globale, mener des projets de mieux-être en commun afin de retrouver rapidement de la sérénité. », ajoute le Président Didier Demuyter. Entrer dans le Réseau, c’est aussi s’engager autour d’un projet global dans l’entreprise, qui vise à être plus performant. Si c'est important pour l'employeur, c'est important pour le réseau. « Nous accompagnons les entreprises pour améliorer leurs pratiques dans la relation humaine, car la performance et la santé sont très liées : il n’y a plus de personnes qui savent tout dans l'entreprise. C’était un autre monde !

Nous nous sommes posés la question de résoudre les besoins de l’entreprise autour et avec les salariés. C’est aussi fini le superman qui sait tout et travaille de façon isolée. Une nouvelle mission dans l'entreprise : coordinateur en relation humaine. Les réponses aux salariés et agents sont rapides, les prises en charge globales entre disciplines donc plus opérantes. Mais le Réseau ne s'arrête pas là dans la création de cette mission, il innove sur tous les terrains que le manager n'a plus le temps ou pas le temps de faire et en accord avec l'employeur.

En lien avec les coordinateurs en relation humaine de votre entreprise, RBT suit les alertes rédigées par les salariés, agents et décharge les managers du diagnostic pour leur proposer très rapidement une prise en charge. « Cela permettra au manager de prendre plus de recul sur les situations et de vérifier le réalisme des actions proposées et formalisées.»

« Le coordinateur en relations humaines ne venant que pour le temps de présentation », explique Joseph Manet consultant chez RBT. Son rôle est alors novateur et permet une meilleure régulation des tensions sociales en prenant soin de préserver les relations hiérarchiques. « C’est une nouvelle mission dont les managers reconnaissent grandement leur utilité pour ne pas dire nécessité car les managers n'ont pas le temps. « C’est mon rôle, je coordonne et je défriche beaucoup de choses et j'apaise les tensions tout en renforçant le rôle de chaque manager. » C’est grâce à ce coordinateur en relations humaines que les salariés peuvent mieux vivre le travail en équipe et améliorer leur performance, mieux coordonner leur travail. Par la suite, la relation s'améliore et prépare l'équipe à la nécessité d'une nouvelle pédagogie bienveillante.

Accompagner les équipes dans la relation humaine, la clé de la réussite ! Pour diminuer l'absentéisme, le mal-être au quotidien, diminuer les tensions et pérenniser l'entreprise dans la relation humaine , il faut former les jeunes générations. C’est ce que font les équipes RBT. Un investissement en temps nécessaire et qui permet de montrer l’intérêt d’une nouvelle relation humaine avec une gestion des contraintes mieux partagée et mieux comprise.

Un coordinateur est actuellement en formation et découvre les attendus de la mission de coordinateur en relations humaines. « Je suis salarié depuis 4 ans et chef d'équipe et prendre le rôle de coordinateur est un choix. Au départ je pensais faire de la technique pure mais le contact avec les salariés me plaît. Je suis originaire de Lyon et j’aimerais pratiquer dans la région. » Le travail pluridisciplinaire, qui n’est pas sans le séduire, est une découverte, son modèle était plutôt celui du manager de son enfance exerçant seul avec la casquette symbolique du "chef". « On peut échanger, parler des salariés et il y a un contact humain. Je pense que beaucoup de jeunes managers ont envie de faire partie d’un tout. avec une équipe qui marche bien » Arthur est pour l’instant en phase d’application et va, au fil des semaines, prendre une part de plus en plus active aux diagnostics et analyses. « Les gens nous font bon accueil, ils sont plutôt contents de voir des coordinateurs arriver. C'est une réponse pour lever les situations de bloquage ! » « C’est rassurant sur des cas complexes, et enrichissant. J’aime cette méthode et façon d'animer qui est très variée. » Jeune manager, elle apprend aussi à jongler avec l'humain et la réponse aux besoins du client. Les jeunes générations ne veulent plus être corvéables 24 h/24 et l’organisation collective permet de mieux organiser le travail, les emplois du temps. Un autre point positif.


Demandez votre accompagnement avec le dispositif "+ de PERFORMANCE" #RBT #RPS



22 vues0 commentaire