• demuyterdidier

MANAGEMENT FACE AUX NOUVELLES GENERATIONS

Les nouvelles générations, moins autonomes et plus exigeantes »

Que ce soit en entreprise privée ou publique, les « anciens » dressent le même constat : les jeunes professionnels veulent s'affranchir des contraintes (travail de nuit, de week-end, horaires à rallonge, etc.).


Après plus de 30 ans d'expérience et d'enseignement, Didier DEMUYTER, Fondateur du Réseau Bienveillance au Travail apporte ses conseils pour accompagner les nouvelles générations : « Nous avons fabriqué des salariés et fonctionnaires "rois", sur-investis et surprotégés.

Résultat, ils ont beaucoup moins d'autonomie et beaucoup plus d'exigences. Dans les nouvelles générations, la légitimité du manager, de l'adulte en général n'est plus innée. C'est fini le paternalisme : il faut convaincre plutôt que contraindre.

A titre d'exemple, quand les infirmiers cherchent un poste, les infirmiers regardent les formations, les horaires, la mutuelle, les évolutions possibles...

La génération "Z", celle née après 2000, est plus dans le partage et moins dans l'individualisme que la génération Y (1980-2000).

Mais ces jeunes ont certainement raison qu'on leur donne de l'importance et ils veulent qu'on accepte leurs codes. Ils viennent en basket, écoutent leur musique, regardent sans cesse leur portable... Une solution qui marche bien, c'est la méthode "FREE" basé sur la fermeté bienveillante d'un référent : quand un formateur ou un chef dit qu'il ne sait pas, ils savent qu'ils pourront le croire quand il dira qu'il sait.

Dans cet exemple, les infirmiers veulent un discours ferme, mais humble. Il faut leur parler directement. Ils ont besoin d'être rassurés, qu'on leur donne une base et un cadre solide, mais aussi qu'on les aide à aller vers l'autonomie. Ils ont besoin des racines et des... "Z'ailes!»

Contactez moi sur demuyter.didier@gmail.com





119 vues0 commentaire